Arthrite septique : les facteurs les plus fréquents

Posted on

Il reste la cause la plus fréquente d’arthrite septique du sujet jeune.

Le rôle du NO dans l’arthrite septique a été étudié au travers l’inhibition de NO- synthase (NOS). L’arthrite septique se manifeste typiquement par une monoarthrite aiguë avec un syndrome infectieux. Sans qu’on connaisse les raisons précises les articulations les plus fréquemment atteintes sont le genou et la hanche [411]. * Polyarthrite septique : l’atteinte poly articulaire est fréquente avec  le gonocoque mais aussi 10 à 15 % des arthrites non gonococciques. Elle survient sur un terrain particulier : plus de la moitié ont une polyarthrite rhumatoïde plus rarement sont en cause lupus arthrite microcristalline cirrhose néoplasie traitement immunosuppresseur. L’arthrite septique est souvent confondue avec une poussée rhumatismale ce qui peut conduire à un renforcement intempestif des traitements anti-inflammatoires ou à des infiltrations de corticoïdes. L’arthrite septique demeure une urgence médicale car tout retard diagnostique et thérapeutique grève lourdement l’avenir fonctionnel de l’articulation. TRAITEMENT : Dans certains cas de croissance très perturbée, souvent en rapport avec une administration importante de corticoïdes, l’administration d’hormone de croissance synthétique peut être intéressante. Il s’agit le plus souvent de formes aiguës, parfois très douloureuses, en particulier si la cause est microcristalline ou septique.

Arthrite septique : les facteurs les plus fréquents

  • non inflammatoire : avec un taux de GB de 5 à 1000
  • inflammatoire : de 1000 à 75 000
  • septique : > 100 000

Les arthrites microcristallines nécessiteront l’utilisation de colchicine, voire d’une corticothérapie locale après avoir éliminé une arthrite septique de façon formelle.

Cette arthrite septique peut être gonococcique, brucellienne, de Lyme, tuberculeuse, streptococcique ou staphylococcique. On a décrit des atteintes osseuses sévères avec lyse (destruction) pseudotumorale, ainsi que des crises de goutte sur prothèses de hanche ou de genou . Publi-information L’arthrite septique de hanche est l’infection de l’articulation de la hanche, habituellement d’origine bactérienne. En cas de suspicion d’arthrite septique de hanche, il faut réaliser une biologie sanguine (CRP, GB), une hémoculture, une échographie de hanche et une radiographie du bassin. La radio ci-dessus est celle d’une petite fille d’un an, avec D+ de hanche et T° sans traitement depuis 12 jours. Un taux important de cultures reste négatif chez des enfants avec forte suspicion clinique d’arthrite septique. Kocher et collaborateurs ont identifiés 4 facteurs permettant de différencier arthrite septique et rhume de hanche, si l’échographie de hanche est positive. En fonction de la présence de plusieurs de ces facteurs prédictifs, le risque que cela soit une arthrite septique augmente. Le traitement consiste à ponctionner la hanche et à la rincer avec du sérum physiologique.

Traitement de l’arthrite septique

  • lésions articulaires destructrices : arthrite septique
  • érosions débutantes (MCP, IPP,MTP) : PR
  • sacroiliite radiologique : spondylarthropathie
  • liserés de calcification : CCA
  • arthropathies avec grosse(s) géode(es) d’une MTP d’un gros orteil : goutte

Le plus souvent, il s’agit d’une des articulations importantes (épaule, hanche, genou), mais il arrive aussi que les articulations plus petites (doigts, chevilles) soient atteintes.

L’arthrite infectieuse peut frapper à tout âge, mais certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres d’en être atteintes. A la différence des arthrites réactionnelles, l’arthrite septique est une infection microbienne (mycoses, parasites, mais surtout bactérienne) avec présence du germe au sein même de l’articulation. « Toute mono- arthrite aigue fébrile est septique jusqu’à preuve du contraire ! Le staphylocoque est le germe le plus fréquemment rencontré dans l’arthrite septique de l’adulte. Elle siège habituellement au niveau de la hanche, du genou, de la cheville, du poignet ou du coude. De par son action anti-inflammatoire, l’arthrite septique secondaire à une infiltation de corticoïdes peut être frustre à sa phase initiale. Le traitement de l’arthrite septique se base sur l’antibiothérapie qui doit être précoce, à forte dose et adaptée ou à adapter à l’agent causal. à différencier, dans le cadre du diagnostic différentiel, l’arthrite septique d’une Dans ce cas précis,  l’arthrite de Lyme est qualifiée de septique et nécessite des traitements plus spécifiques que ceux d’une arthrite infectieuse isolée.

Genou : l’articulation la plus touchée par l’arthrite septique

  • le pronostic fonctionnel est mis en jeu : risque d’impotence articulaire,
  • le pronostic vital est mis en jeu : risque de mort par choc septique.

En plus des séquelles irréversibles qu’elles occasionnent dans 50% des cas, les arthrites septiques sont en effet mortelles avec un taux d’incidence de 8% (http://arthrite.comprendrechoisir.com/comprendre/arthrite-septique).

L’arthrite septique est rare (5 cas par an pour 100 000 personnes) causée par la prolifération d’un microbe dans l’articulation. L’arthrite septique est mortelle dans 10 % des cas et abîme définitivement l’articulation atteinte dans plus d’un tiers des cas. Le genou est l’articulation la plus souvent touchée, suivie de la hanche et de l’épaule. L’arthrite rhumatoïde augmente le risque de développer une arthrite septique d’un facteur 5 environ 2 et représente un défi diagnostique particulier. ainsi que les atteintes intra-articulaires accidentelles (par exemple échardes) ou iatrogènes (par exemple ponction, arthroscopie) peuvent provoquer une arthrite septique. Tableau 1 Facteurs de risque pour le développement d’une arthrite septique Bactériémie prolongée ou répétée Endocardite Toxicomanie i.v. Les méningocoques (Neisseria meningitidis) font partie des étiologies rares.1,3 L’arthrite septique est monoarticulaire dans environ 80% des cas. Une arthrite septique peut se confondre avec une atteinte articulaire microcristalline ou une poussée d’arthrite dans le contexte d‘une arthropathie inflammatoire. Une chondrocalcinose et une arthrite septique peuvent être présentes de façon concomitante.

La crise de goutte est en général plus facile à distinguer, en raison de sa préférence pour les petites articulations, localisation moins typique de l’arthrite septique.

Il reste difficile de trouver un paramètre synovial discriminant entre une arthrite septique et une arthrite microcristalline ou inflammatoire (tableau 3). Un résultat négatif n’exclut pas l’arthrite septique, surtout pas en cas d’exposition préalable aux antibiotiques. L’arthrite septique de la hanche peut être divisé en trois phases: * Invasion de bactéries et de contamination; Les symptômes de l’arthrite septique de la hanche Les principaux symptômes de l’arthrite septique de la hanche sont: * Douleur dans l’articulation touchée; Quarante-trois arthrites septiques de hanche ont été traitées par une ponction-lavage articulaire sous anesthésie générale, associée à un traitement antibiotique intraveineux puis per os. Les modalités du traitement des arthrites de hanche chez l’enfant restent controversées et les différentes techniques montrent toutes leur efficacité dans la littérature. On peut admettre l’efficacité de la ponction-lavage dans les arthrites septiques de hanche, à condition d’en respecter les principes. Mots clés : Arthrite septique, Hanche, Ponction-lavage, Enfant © 2011 L’arthrite virale est une arthrite septique, tout comme : Les arthrites virales font partie des arthrites septiques. GENOU Il s’agit d’une arthrite durant depuis plus de trois mois. L’arthrite infectieuse est une arthrite septique, tout comme : L’arthrite infectieuse est une arthrite septique à germes banals. À noter : les personnes atteintes prennent généralement une attitude antalgique en flexion destinée à limiter la douleur (flexion du genou, flexion de la hanche, flexion du coude).